Recherche

Le Petit Chose

Catégorie

Société

Un samedi à la messe: un amour «débordant» qui éclabousse bizarrement

Siltouplé, laisse moi entrer dans mon église...

Il y a un an et demi, après avoir trainé mes valises dans une demi-douzaine de villes et mes meubles dans tout autant d’appartements, j’ai décidé d’arrêter d’être une « catholique nomade ». J’ai passé la porte de l’église au bout de ma rue et je suis montée vers l’animatrice de la messe, confiante et terrifiée en même temps. J’ai déclaré d’une voix tremblante : « Bonjour, hum, en fait, hum, je me suis dit que, hum, peut-être si possible, hum, je voudrais rejoindre, enfin, voilà, hum, l’équipe liturgique… »

Lire la suite

Peut-être à bientôt. Peut-être à tantôt. Peut-être A Dieu

A lire en écoutant Comme un aimant, de Chien de Paille

 

Mon écriture nait de la rencontre. Seule, le stylo est vide. Ces derniers temps, la page est restée blanche. Trop souvent blanche. Pourtant, je suis sortie de chez moi, j’ai croisé des hommes, des femmes, des enfants qui m’ont inspirés des mots, des histoires, voire même des idylles. Mais je n’étais pas en écoute. J’entendais, sans comprendre, sans enregistrer, sans recevoir. Quand le sonotone est en panne, on peut croire pendant un temps que c’est le monde qui s’est assoupi. Quand le bruit n’arrive plus jusqu’à nous, on peut croire que c’est le monde qui a baissé le volume.

Lire la suite

L’hydre ancienne, ou le grand méchant Internet

Internet-God

Il est fréquent de tomber sur des analyses sur Internet qui sont totalement à côté de la plaque. Il est même fréquent de dire, dans certains milieux, que le terrorisme intellectuel autour de cet « outil » est une hydre : un mal qui « se renouvelle constamment et semble augmenter en proportion des efforts faits pour le détruire », selon le dictionnaire. Tout le monde peut en être victime, même les membres de l’Église, si pertinents par ailleurs à d’autres moments.

Lire la suite

Culturons-nous

Chapelle de l'auberge Adveniat

Quand je suis arrivée à Paris, je ne connaissais pas beaucoup de personnes. Et puis j’ai rencontré un groupe de blogueurs. Hétéroclytes, bizarres… différents. Nous étions les mêmes, mais nous n’utilisions pas toujours les mêmes mots pour exprimer les mêmes choses. Nous n’avions pas les mêmes expressions pour traduire les mêmes sentiments. Nous ne voyions pas les mêmes réalités face aux mêmes faits.

Lire la suite

Attention danger

attention danger

Attention, danger. Une philosophe devait intervenir lors d’une formation pour une centaine de personnes sur le thème « Prendre soin de l’autre ». Elle était prévue pour cette journée organisée par la Conférence des évêques pour ses quelques responsables diocésains de la pastorale familiale. Mais ça n’allait pas : elle a étudié le genre. Alors il fallait agir. Pour le bien. Leur bien. Le bien de l’Église. Le bien de tous. A la suite de pétitions, de courriers, (de plus ?), tout est rentré dans l’ordre : les laïcs de l’Eglise catholique de France ont ramené l’évêque et son équipe nationale à la raison. Ils ont désinvité madame.

Lire la suite

Youhou, Saint-Père !

Samedi 18 janvier, j’ai signé une pétition pour inviter le pape François à venir en France. Mais pourquoi ?

Pourquoi une pétition ?

Certains font des pétitions pour demander quelque chose. Notre pétition n’attend pas un changement, elle ne porte pas une plainte en elle, elle ne pousse pas une idéologie contre une autre, elle n’impose pas une manière de pensée… elle invite.

Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑