Internet-God

Il est fréquent de tomber sur des analyses sur Internet qui sont totalement à côté de la plaque. Il est même fréquent de dire, dans certains milieux, que le terrorisme intellectuel autour de cet « outil » est une hydre : un mal qui « se renouvelle constamment et semble augmenter en proportion des efforts faits pour le détruire », selon le dictionnaire. Tout le monde peut en être victime, même les membres de l’Église, si pertinents par ailleurs à d’autres moments.

Internet est vecteur d’une fascination qui peut faire perdre de vue qu’il n’est plus aujourd’hui un « continent » connu uniquement des spécialistes, un lieu de non-droit : de nombreuses personnes – de tous bords (même dans l’Église), de tous les milieux, éclairées dans tous les domaines – en maitrisent les compétences. Succomber au terrorisme intellectuel qui place Internet comme « démultiplicateur d’une diffusion sans retenue des horreurs perpétrées » dans la vraie vie (IRL), est une insulte pour tous ceux qui se battent pour démultiplier la diffusion d’informations utiles et importantes, pour tout ceux qui bloquent la multiplication des horreurs perpétrées dans la vraie vie.

Le terrorisme que l’on voit sur le numérique, ce n’est pas seulement un groupe de personnes qui mettent en ligne une vidéo horrible, ce sont aussi des centaines de milliers d’internautes qui refusent de lui donner un écho numérique. Parce qu’Internet, c’est aussi un « don de Dieu ».

Pour en savoir plus sur terrorisme intellectuel qui place Internet comme un allié des terrorismes IRL (page dont la forme a été inspirée – de l’aveu de certains à son origine – par… le catéchisme de l’Église catholique) : presumes-terroristes.fr

Publicités