Chapelle de l'auberge Adveniat

Quand je suis arrivée à Paris, je ne connaissais pas beaucoup de personnes. Et puis j’ai rencontré un groupe de blogueurs. Hétéroclytes, bizarres… différents. Nous étions les mêmes, mais nous n’utilisions pas toujours les mêmes mots pour exprimer les mêmes choses. Nous n’avions pas les mêmes expressions pour traduire les mêmes sentiments. Nous ne voyions pas les mêmes réalités face aux mêmes faits.

Était-ce une rencontre entre cultures diverses qui m’amenait à ne pas toujours comprendre mes interlocuteurs ? A mes yeux, il y avait un peu de ça. Une culture ecclésiale, sociale aussi, qui n’avait pas été la même dès nos enfances. Était-ce un choc des cultures ? A mes yeux, c’était plus les prémisses d’un dialogue dans son sens vrai : un échange entre personnes qui ne renient pas qui elles sont, ce en quoi elles croient mais qui affutent tout cela au contact des autres, d’un Autre.

Cet attachement au dialogue, je le retrouve dans la spiritualité des Assomptionnistes. Et notamment dans le concept de l’auberge Adveniat à Paris. C’est cette notion là de l’approche de l’Evangile, de l’approche de la vie en société qu’elle essaie d’incarner. En juin, cela se traduira par une Semaine culturelle avec une soirée de blogueurs – tous ceux qui voudront venir, pas de certificat de baptême demandé à l’entrée. Ces mêmes blogueurs qui, pour la plupart, m’ont fait entrer dans la réflexion sur l’interculturel.

S’y trouveront aussi des personnes qui ont le dialogue et l’interculturel au coeur de leurs engagements de vie : des membres de l’association Coexister qui échangent IRL, des personnalités qui agissent URL dont notamment @ValerieAmaitre qui fait parler l’Autre dans ses dessins.

L’invitation est lancée. Ce sera le 12 juin. La bière est presque au frais. Ce seront de grands crus. Le thème est posé : ce sera la joie. Car, comme le disait le cardinal John Newman, « si nous ne sommes pas joyeux, ce sera comme de la bière sans bulles ». Et Dieu sait combien c’est mauvais !

 

Pour vous inscrire, histoire qu’il y ait à boire et à papoter pour tout le monde : ze doodle

Pour savoir le programme complet de la Semaine culturelle de l’auberge Adveniat mi-juin : ze programme

 

 

Advertisements