Samedi 26 juin, Notre-Dame de Paris accueillait les ordinations des nouveaux prêtres. Dans la masse de cathos, j’étais derrière mon Iphone, à gazouiller.

Pour voir les photos en grand, cliquez dessus. Je change le format dès que j’ai une minute.

8h45: Bonjour et bienvenue à l’#ordinations Day 😉

Au fait, soyez indulgent car c’est un peu mon dépucelage aujourd’hui: première fois que j’assiste aux #ordinations…

9h: On ne voit pas encore la foule, on la devine. Comme on ne voit pas le Bon Dieu, on le devine 🙂

Une collègue: « Oh regardez, le car des ordinands arrive ! »

Pas mal de Vietnamiens déjà présent, l’un des ordinands vient de la-bas.

Contribution : RT @baroquefatigue: Tenez, pour vous unir par la prière aux #ordinations, la prière à N-D du Sacerdoce de Mission thérésienne.

Devant moi, un curé sort son téléphone, un Android et tapote sur l’écran. High-tech le curé.

Un drapeau du Vatican se balade. Le retrouverez-vous ?

9h25 : Pour suivre les ordinations des nouveaux petits prêtres parisiens, ça se passera donc avec #ordinations et votre serviteuse.

Dans la chaleur de la matinée, cette contre-manif comme dit @edmondprochain s’annonce grandiose.

9h28: Un car de touristes asiatiques vient d’être lâché. Armés d’appareil photos, ils mitraillent.

9h30: Les cloches chantent sous le regard impassible des centaines de statues de la façade, accompagnées par l’orgue.

Il y a foule: 7 000 dehors, 3 000 dedans.

Les ordinands, qui seront prêtres à la fin de la journée, arrivent en procession, entourés de tous les prêtres du diocèse.

Les servants d’autel font un couloir au milieu du parvis, pour accueillir la procession. Oseront-ils la Ola? 🙂

« Jubilez, criez de joie » ça commence 🙂

Sur le parvis, les ordinands semblent un peu stressés. Pensez-vous, 10 000 paires d’yeux sur vous… Facile.

Thomas, Nicolas, Grégoire, Nathanaël, les 2 Thierry, Joseph, Luc et Sébastien portent la chasuble du diacre, en travers du torse.

Ils portent tous du rouge, qui symbolise l’Esprit Saint.

Le nonce apostolique, représentant du Vatican, est dans la place !

Mais laissez moi vous les présenter, presque intimement 🙂

Thomas de Boisgelin, bouillant de pouvoir « donner Dieu aux hommes ».

En fait, ça va beaucoup plus vite que ce que je pensais, je reviendrai sur les ordinands plus tard.

Chacun s’avance au milieu du parvis, accompagné de quelques membres de sa paroisse et de beaux étendards.

« Me voici », la réponse des futurs prêtres raisonne au pied des tours de la cathédrale.

Devant le parvis, ils attendent d’entrée, un peu comme une mariée qui avance vers l’autel.

« Nous les choisissons pour l’ordre des prêtres ». Les fidèles les acclament en chantant.

Lecture de l’acte des Apôtres, Nouveau Testament.

Mignonne la lectrice, les mecs vous pouvez regretter de ne pas y être.

Les cathos sont une religion du Livre, mais un peuple de la Parole, c’est pourquoi à chaque messe, nous relisons publiquement la Bible.

Énoncer un texte de l’Ancien Testament et Nouveau Testament les rend vivant, tous les dimanches, tous les jours, à chaque mot.

Et pour les voisins, la grasse mat’, c’est mort !

Évangile de St-Matthieu

Mgr Vingt-Trois prend la parole. L’homélie est un approfondissement de la Parole de Dieu, un éclairage pour les fidèles.

« Nous avons été frappé par le mal cette année, et nous demandons pardon pour celui qui a été fait » Mgr Vingt-trois.

« Notre réponse aux problèmes du monde n’est pas dans une stratégie de com, mais là, aujourd’hui sur ce parvis » Mgr Vingt-Trois.

« Nos communautés témoignent que la diversité, quelle qu’elle soit, n’est pas un danger » Mgr Vingt-trois.

« Dire qui est Jésus-Christ ne mène pas toujours à se faire des amis » Mgr Vingt-Trois. Vous êtes mes amis quand même, hein? 🙂

Peu de langue de buis dans cette homélie, mais gare: le cardinal appelle les cathos à être un flambeau. On va mettre le feu 🙂

De l’entrée de la cathédrale, l’archevêque André Vingt-Trois fait promettre les 9 ordinands. Oui, ils le veulent.

Contribution: RT @Lagouelle: « Que Dieu Lui-même achève en toi ce qu’Il a commencé. »

Les yeux mouillants, ils promettent. Silence de cathédrale sur le parvis. Impressionnant.

Y’a du chef scout très mignon… Les filles, vous ratez quelque chose.

Contribution-réponse : RT @Jiibus : Tu m’as reconnu ? 🙂

Fail: les 3 journalistes de PND se sont levées pr rentrer en même temps que les prêtres. Pas très discret avec nos jupes…

Contribution : RT @JiiBus: La litanie des saints en direct de ND.
La litanie des saints en direct de ND #ordinations (cc @lepetitchose )

Insolite: des bougies pour Mickael dans un coin du parvis.

L’assemblée prie pour les ordinands, appelant la Vierge Marie et les Saints.

Ils ne se prosternent pas devant les Hommes, mais devant le Saint-Sacrement, une hostie qui représente la présence du Christ.

Contribution-débat théologique : cette formulation erronée a amené un petit échange bien animé entre @skeepy et @baroquefatigue. Retrouvez leurs remarques sur Twitter (ça commence par et je ne suis pas trop arrivée à voir où ce « twittconcile sur la définition de la présence réelle » se finissait)

10h40 : Le presbyterium, l’ensemble des prêtres du diocèse, bénit les nouveaux venus dans leur grande famille.

40 minutes à genoux pour nos nouveaux prêtres.

J’en profite pour continuer les présentations.

Nicolas Chapellier, la vocation « carré, logique ».

11h Contribution : RT@JiiBus: En complément du beau LT #ordinations de @lepetitchose à Notre Dame, je joins les photos, le presbyterium.
En complement du beau LT  #ordinations de @lepetitchose a Notre Dame je joins les photos, le presbyterium

Grégoire Froissart, en quête d’absolu.

Nathanaël Garric, pris aux tripes.

Thierry Laurent, avocat de la cause de Dieu.

Thierry de Lesquen, changement de lunettes pour regarder la vie.

11h10 Contribution : Petite fierté, #ordinations est 4e des trending topics français. Certes, les adeptes de Twitter dormaient probablement encore…

Joseph Nam, outsider inside now.

Luc Revdel, le rôle de sa vie.

Sébastien Waeffler, en odeur de sainteté.

Pause clope sur le parvis, alors que l’Esprit souffle, que le soleil tape, et que les gamins courent dans tous les sens.

Sur le parvis, portraits des nouveaux prêtres de KTO sur grand écran. Ça en jette plus qu’un match de foot 🙂

Un petit vieux, en costard, billes de bois en mains, récite son chapelet sous le cagnard. Concentré.

Contribution: RT@JiiBus: Guy Gilbert à l’approche #ordinations

Insolite: des joggers passent au milieu du parvis, tranquille, pénard. Devant 7 000 personnes en prière 🙂

Bénédiction sacerdotale, comme la bénédiction nuptiale mais pour les prêtres (je ne mets pas la photo déplorable que j’avais mise. Une honte.)

11h30 : L’archevêque remet une étole sacerdotale et une chasuble aux désormais prêtres.

Ces vêtements liturgiques, non pas un signe de supériorité ou de différence, doivent rappeler le poids de leur charge.

L’archevêque oint les mains des nouveaux prêtres de Saint Chrême, huile bénie pendant la messe chrismale.

Un signe de croix dans chaque paume. Trop loin pour une pic, si @jibus peut palier à mes défauts…

Il leur remet ensuite le pain sur une patène, assiette où seront posées les hosties. Le kit du curé quoi 🙂

Puis il leur remet le vin, mélangé à l’eau dans un calice. La suite du kit…

Ils peuvent maintenant célébrer la messe, au nom du Christ qui livre sa vie par amour pour les Hommes (tweet sponso par l’Esprit saint).

Servants de messe sortent, parapluie à la main. C’est pas qu’il pleut, c’est qu’on crève de chaud. Et pour repérer la communion.

Le parvis est noir de monde mais de toutes les couleurs. Recueillement maximum.

Le nonce bénit les offrandes, avec l’évêque vietnamien.

Des centaines de mains tendues pour bénir ce pain et ce vin, une concélébration gigantesque…

Des centaines de voix se mêlent, interrompues par quelques tintements de cloches. Sur le parvis, frisson face à tous ces croyants.

Une Eglise, des milliers de visages et de façon de prier.

A chaque messe, on se donne la paix. Et qu’après on ne vienne pas me dire que cette religion appelle à faire la guerre, bon dieu !

Une file de prêtres et de diacres file sur le parvis pour donner la communion.

On peut ne pas comprendre leur choix ou le désapprouver, mais il en faut pour faire l’engagement qu’ils viennent de prendre…

Sur cette petite île de la Cite, les oiseaux accompagnent les prières silencieuses et… Mickael Lonsdale sort d’une rangée.

Après la nourriture spirituelle, l’open pique-nique ouvert à tous dans le square derrière N-D ! Comment ça, chui gourmande? 🙂

12h30: après le pain de Dieu, c’est donc le pain des hommes qui arrive sur le parvis.

Levée de foulards multicouleurs presque spontanée. On n’a pas l’air con les bras en l’air, à presque 3 sur un plot.

Maintenant ils vont bénir ceux qui viennent à eux. Pour l’instant, ils sortent sous les hourras et la vague de foulards a pris !

Petite pause, il faut aussi que je travaille un peu pour gagner mon salaire quand même, parce que LT ça nourrit pas 🙂

13h10 : pique-nique sous les arbres, à l’ombre de la cathédrale, clapotis de la Seine, légère brise, premier coup de soleil chez moi…

Bataille d’eau, version concours de t-shirts mouillés #tentant. A coté, les prêtres bénissent toujours, dégoulinant de sueur.

La Fondation d’Auteuil a mis les petits plats dans grands. Succulent.

@polydamas_AIP est bien venu aujourd’hui à ND… à la fin de la messe, pour le buffet. C’est ça, les tradis 🙂

Contribution qui m’a fait rire : Vogelsong: Aujourd’hui suivez le livetweet de l’#ordinations avec @leptitchose et @jbroger à la Gaypride #twitter_rocks

Contribution divine : RT @ymobactus: @lepetitchose: tu connais pas le 13ème commandement « Le buzz tu ne feras pas » ? Bien joué pour les #ordinations ;o)

Advertisements