Il est partout sur sa route. A chaque action, chaque tournant, Elle sent sa présence. Il porte un D majuscule mais ne relève pas d’un jeu de hasard. Malgré cet omniprésence, Elle n’arrive pas à déterminer comment le rejoindre dans sa vie.

Un peu comme si Elle voulait vraiment tester les plats d’un bon livre de recettes mais se retrouve coi devant les quelques deux milles recettes présentées dans l’édition. Elle goûte régulièrement des mets qu’on lui apporte. Quand Elle ne va pas les chercher. Pourtant il ne reste pas assez longtemps en bouche pour qu’Elle se souvienne des ingrédients-clefs.

Son palet en redemande mais Elle n’ose pas se lancer, de peur de le décourager ou de l’écoeurer avec un mauvais casting. Elle pourrait ouvrir une page au hasard. Plusieurs chefs lui ont d’ailleurs conseillé de commencer par là. Elle a feuilleté le Bouquin, s’est arrêtée sur un mot. Elle a sorti les éléments, s’est laissé imprégner de leur fumet, a récolté quelques saveurs. Profondes, sincères. Brèves, éphémères aussi. N’ayant pas les casseroles et astuces pour réaliser complètement le plat, elle se sent impuissante.

Alors Elle continue à visiter les cuisines des autres. A emmagasiner les techniques de cuisson. Sans arriver à s’engager à prendre une poêle à la main. Eternelle insatisfaite, éternellement en quête. Et si c’était sa place dans la cuisine de la foi ? lui avait-on suggéré. N’empêche, Elle a un peu la dalle parfois.

(Photo : ZakVTA via Flickr)

Advertisements